10 août 2014

Lectures dominicales

Le décompte est commencé.

On continue d'additionner les belles journées de repos. Le repos de maintenant, mais travailler aussi pour se donner des moments de répit plus tard. Je commence à sortir des extrêmes et à vivre dans ces belles nuances qui font que toute l'année, on peut avoir l'impression d'avoir des fragments de vacances.




:: La modération a bien meilleur goût.

:: Voir son enfant quitter le nid familial, une étape qui semble bien loin mais que nous franchirons un jour.

:: Une belle façon de donner de l'autonomie à nos enfants.


01 août 2014

Faire le vide, faire le plein

Ah, les fameuses «vacances de prof».

On ne peut pas généraliser, mais j'arrive à la fin du mois de juin épuisée, vidée, ayant besoin de récupérer après le marathon de correction, rédaction de bulletins et de bilans d'élèves, rangement de mon matériel.

J'ai été ravie lorsque Heather a proposé l'idée d'un camp de vacances virtuel. Avec une amie (puis une autre a également décidé de s'inscrire), nous avons reçu pendant dix jours de beaux documents PDF inspirants.

Ce qui a allumé l'étincelle, c'est le groupe Facebook privé qui a été créé pour l'occasion afin d'échanger, d'alimenter des discussions et de voir ce que les autres, un peu partout dans le monde, faisaient de leur été.

On nous demandait comme premier exercice de nous trouver une phrase qui allait nous inspirer.

Faire le vide, faire le plein était parfait pour moi.

L'été, c'est le temps de...

... me reposer et vivre sans les contraintes d'horaires de tous et chacun.

... décider de faire un peu de tout, sans me sentir coupable de lire plusieurs chapitres d'un roman, tricoter devant un film, jouer avec les enfants et opter pour des repas simplissimes.

Avec le mois d'aout qui revient, je tiens aussi à me préparer pour le retour en classe.  Je le fais en toute liberté, parce que ça me tente.

Je vous laisse sur des photos prises depuis deux semaines.

Recommencer à faire du yogourt, pour de bons déjeuners accompagnés de fruits et granola.


Fruits et légumes, craquelins et fromage, on dîne à la bonne franquette!


Vue fleurie à l'arrière de la maison.


Salade bien remplie, extra garnie.


Mon point faible: je passe peu de temps à l'extérieur une fois les enfants couchés.  


Jus réveille-matin; mon amoureux a même commencé à boire des smoothies!


Des bleuets cueillis par ma mère transformés en pouding.


Travailler à temps perdu est mieux que veiller trop tard pendant l'année scolaire.


Je suis une rapporteuse de travail à la maison. De toute façon, mon matériel est mieux ici que dans un local
que je partage avec plusieurs.

31 juillet 2014

Disney World 2014 - les coulisses de notre voyage

Voici le dernier billet sur notre voyage à Disney.  

Avant le voyage

Si vous me connaissez le moindrement, vous savez que je suis une personne qui aime planifier et savoir où je m'en vais.  Notre voyage à Disney n'y a pas échappé et je dirais que c'est la principale raison pour laquelle il a été si agréable.

J'ai consulté plusieurs sites...



Sur une feuille, je m'étais fait un calendrier pour les neuf journées passées en voyage.  Cela aide à visualiser les journées de parc, les heures des réservations de restaurants ou de manèges.  

Saviez-vous qu'on ne vend pas de gomme ni à l'aéroport d'Orlando ni à Disney World? Pensez à en mettre quelques paquets dans vos valises!

Encore une fois, nous avons apporté trois valises et quatre bagages de cabine (nos sacs à dos).  Dans les valises se trouvait nos vêtements ainsi que des jus et collations. 


Pendant le voyage

Lobby/Pavillon d'accueil de Port Orleans Riverside

Piscine avec glissade

Nous avons séjourné au complexe Port Orleans Riverside.  Nous avions payé pour avoir une chambre rapprochée du lobby alors ce fut très agréable et facile de nous promener.  J'ai aimé : que la grande piscine soit près du lobby, la verdure omniprésente et la présence du bateau-navette pour se rendre à Downtown Disney.  C'était un endroit calme, du matin au soir.

Par contre, j'ai trouvé cette année que nous avions dû attendre longtemps pour des autobus et que ceux-ci étaient parfois remplis lorsqu'ils arrivaient à notre arrêt.



Pendant le voyage


À Disney, chaque parc est différent.

Lorsque nous étions à Hollywood Studios, on faisait les manèges favoris en premier (Star Tours, Toy Story Mania) et on regardait nos téléphones pour connaître l'heure des nombreux spectacles pour ne pas les rater. 

Si je vous dis qu'au magasin «Frozen», les poupées à l'effigie d'Anna et d'Elsa s'envolaient littéralement comme des petits pains chaud, cela vous étonne? 

S'il pleut ou que vous voulez vous rafraîchir, je vous suggère Muppets 3D et The Great Movie Ride.

Lorsque nous étions à Epcot, nous avions une FastPass+ pour Soarin. Pour les jeunes enfants, peu d'autres manèges sont achalandés (à part celui avec Nemo, parfois). 

Saviez-vous que Spaceship Earth (le manège dans la grande sphère emblématique) équivaut à au moins trois cours d'univers social en compagnie d'une jeune fille curieuse de neuf ans?  Ce manège est cool parce qu'à la fin, on peut inventer et personnaliser notre vie du futur!

Lorsque nous étions à Magic Kingdom, nous faisions un manège après l'autre. C'est très bien que Fantasyland et Tomorrowland soient aussi rapprochés, car nous avons passé de longues heures à alterner.

Après 14h, le temps d'attente à Fantasyland est indécent: plus deux deux heures pour la mine des sept nains, 75 minutes pour Peter Pan autant pour Winnie the Pooh. Réservez pour ces heures des FastPass+ si vous le pouvez...

Enfant, je suis allée quatre fois à Disney.  Mes parents aimaient particulièrement le Hall of Presidents et The Carousel of Progress.  Nous y retournons aussi, en famille, pour nous rafraîchir en milieu d'après-midi.

Saviez-vous qu'on peut s'amuser sans acheter dans les différents magasins Disney?





Encore une fois, Stitch remporte la palme du personnage le plus attachant! François a attendu (très patiemment, à part ça!) une vingtaine de minutes pour le rencontrer. Taquin, Stitch a caché dans le buisson le toutou que François voulait lui montrer.  Ils se sont fait un gros câlin...


Après le voyage


Malgré les frais, nous sommes très heureux d'avoir sélectionné nos sièges au moment de la réservation tant pour l'aller que pour le retour.  Les rangées avant sont beaucoup plus calmes, ce qui est parfait pour nous!  

Nous avions laissé notre voiture au stationnement P5 de l'aéroport Montréal-Trudeau. C'était un bon choix, à refaire si l'occasion se présente.

Saviez-vous que le moment préféré du retour pour Sophie a été quand elle a choisi comme collation des chips Pringles?  Juste ça, pour son bonheur.

J'ai maintenant terminé de personnaliser mes photos Memory Maker. D'ici la rentrée, je souhaite faire un livre-photo de notre voyage.

J'ai placé tous les souvenirs (ainsi que la facture du voyage!) dans une boîte de plastique.

Pourquoi Disney?

Parce que ce lieu est facilitant pour nous en tant que parents (gestion des allergies, aide pour les enfants présentant des handicaps).

Parce que tout est mis en place pour nous faciliter la vie sur le site (technologie pour s'informer via l'application, facilité à se repérer, nombreux abreuvoirs, toilettes...).

Parce que tant les enfants que les parents peuvent attraper un peu de cette magie.

Crédit photos : Philippe Bédard

29 juillet 2014

Disney World 2014: nos coups de coeur (deuxième partie)

Je termine aujourd'hui la liste de nos activités préférées qui ont agrémenté notre voyage à Disney.


Fantasmic



Maintenant que les enfants sont un peu plus grands et qu'ils ont fait leurs preuves pour veiller un peu plus tard, je tenais à voir le spectacle Fantasmic, à Hollywood Studios.  J'ai profité d'une promotion «souper-spectacle» en réservant notre souper au restaurant Mama Melrose.  Dé-li-cieux!  

Avant notre départ, j'avais acheté des bâtons glow in the dark aux enfants. Ils vendent sur le site des accessoires lumineux et d'arriver avec notre propre arsenal a limité les tentations.  

Même avec un accès dans une section VIP, les places se remplissaient très vite et je suis contente d'être arrivée une heure à l'avance. 

Un spectacle d'eau, de feux d'artifice, de classiques Disney.


Seven Dwarfs Mine Train


Le Seven Dwarfs Mine Train est une nouveauté, c'est une attraction qui a été inaugurée en mai dernier.  Soixante jours à l'avance, j'ai réservé une FastPass+ pour ce manège et à voir les files, je n'ai pas regretté un seul instant.

C'est un mélange de montagne russe combinée à une visite de la mine des sept nains, que l'on voit en pleine action dans leur mine de pierres précieuses.  

Mon conjoint, qui ne raffole pas des manèges qui brassent trop, a aimé puisque les virages n'étaient pas brusques; tellement que nous avons pu le faire quatre fois lors de nos journées à Magic Kingdom.


Be Our Guest

Crédit photo: Philippe Bédard

Également dans la nouvelle section de Fantasyland se trouve le restaurant Be Our Guest, ouvert en décembre 2012.  Ici aussi les réservations sont très recommandées.  Dans le château de la Bête, on peut voir trois grandes salles. Nous étions dans la salle principale, celle avec de grands chandeliers.  J'avais commandé un feuilleté de fruits de mer et je pense avoir mangé les meilleurs pétoncles de toute ma vie.  :-)

Curiosité du restaurant: les desserts sont rangés dans un présentoir roulant, sous une grande vitre.  Il y a même, comme dans la chanson Be Our Guest, un dessert appelé «Grey Stuff», un biscuit au chocolat genre biscotti recouvert d'un glaçage gris.  Les hommes de notre famille l'avaient choisi et l'ont bien aimé!

Try the grey stuff
Chip:
It's delicious
Lumiere:
Don't believe me? Ask the dishes


Une photo surprise


Lorsque Sophie a vu un photographe Disney devant un décor du film Frozen, elle a voulu prendre la pause.  Ce n'est qu'en soirée, de retour à la chambre et en regardant les photos du jour, que nous avons vu Sven s'inviter sur l'image!!

En réservant notre voyage, j'ai acheté le forfait Memory Maker: pour 150$, toutes les photos prises à Disney par les photographes (et il y en a plusieurs, dans les parcs et restaurants) sont stockées dans mon profil.  J'ai une quarantaine de jours pour les modifier, ajuster les formats, ajouter des éléments et les télécharger.  Un peu cher sur le coup, mais avoir de belles photos de famille - et rentabiliser le tout en offrant des photos à Noël aux grands-parents, c'est une bonne idée.


Space Mountain


Sophie adore les manèges qui vont vite, qui font sécréter de l'adrénaline.  Cette année, elle était prête pour Space Mountain, une montagne russe.  Je ne peux pas vous décrire bien des choses car la particularité de cette attraction est qu'elle est dans le noir le plus total!   


Repas avec personnages


Les repas avec service/buffet sont un moment privilégié de la journée.  On prend le temps de se reposer, s'asseoir et manger de très bons plats.  Quand on les prend avec personnages, c'est un accès privilégié à des mascottes qui font rêver et sourire les enfants.

Cette fois-ci, nous avions sélectionné...

Chef Mickey (Mickey Mouse, Minnie Mouse, Goofy et Pluto)
Be Our Guest (la Bête)
Garden Grill (Mickey Mouse, Pluto, Chip and Dale)
Crystal Palace (Winnie, Tigrou, Bourriquet et Porcinet)
Akershus (Belle, Blanche Neige, Ariel et Cendrillon)

Mon coup de coeur encore une fois va à Akershus.  Un photographe a pris les enfants en photo avec Belle et au cours du repas, on nous a remis une photo 8x10 et quatre 4x6 de la pose. Ailleurs, on nous offre cela, mais en échange de 35$.

Mon prochain et dernier billet sur Disney portera sur un méli-mélo d'informations futiles mais agréables.






27 juillet 2014

Lectures dominicales

Après une pause «fin des classes/fête d'enfants/voyage», je reprends mes bonnes habitudes du dimanche.



:: Je lis la blogueuse Cathy Zielske depuis une éternité.  Elle a récemment fait migrer son site web vers une nouvelle adresse.

:: Ces temps-ci, je suis complètement déstabilisée par le comportement alimentaire de fiston. J'espère que ces conseils vont pouvoir m'aider.

:: Améliorer la qualité de mes photos prises avec le iPhone? Certainement!

:: Je crois que notre famille vit une lente mais constante amélioration de ses habitudes alimentaires. Un tableau et des indications très claires sont présentées sur cette page intitulée L'Assiette Santé.

:: Rassurant, alors qu'à long terme nous aimerions voyager en famille en Europe.

:: Working Mom Against Guilt: j'y ai lu des choses qui m'ont fait réfléchir.

:: À relire avant de retourner travailler (dans moins d'un mois!).


23 juillet 2014

Disney World 2014: nos coups de coeur (première partie)

On retourne à Disney World pour revivre des expériences fantastiques, se transporter dans un monde magique, découvrir avec excitation de nouvelles attractions.

Voici une première partie des événements qui ont retenu mon attention lors de notre plus récent voyage.


Star Tours

Star Tours est un classique! Mon amoureux adore, ma fille également et c'est cette année que François l'a découvert.  Nous avons fait ce manège cinq fois lors de nos deux journées à Hollywood Studios. Il y a plusieurs possibilités de scénarios, trop heureux de visiter la planète de glace mais trois fois la course de navettes, c'était décevant!  Pauvre François qui n'aime pas attirer l'attention: il a été choisi l'espion rebelle lors de notre dernière randonnée!


Plats appétissants! 

De belles gaufres en forme de Mickey, un cupcake en l'honneur d'Olaf, Disney met le paquet pour que petits et grands soient attirés par la nourriture.


Wolfgang Puck Express 

Encore cette année, je tenais à utiliser à au moins une occasion un repas «quick service» au restaurant Wolfgang Puck Express.  À ma grande déception, la salade d'épinards, fraises et pacanes n'était plus au menu. J'ai quand même pu me régaler avec un excellent repas (voir le menu).  Oui, le junk est répandu, mais il est très facile de bien manger et de bons choix alimentaires sont offerts.


Personnages - Anna et Elsa 

Quand on a demandé à Sophie si elle voulait qu'on utilise la carte de François pour aller rencontrer les héroïnes du film La Reine des Neiges, ses yeux ont brillé et cela voulait tout dire. L'attente grimpe facilement à 90 minutes pour se faire prendre en photo avec Elsa et Anna (notre photo).


Un tour du monde à Epcot 


En 2012, nous n'avions pas pris le temps de visiter le World Showcase avec les enfants. J'ai planifié mes réservations de manèges pour avoir un moment libre, lors de nos deux journées de visite à Epcot, pour y remédier.

Bref, on a adoré la Schöfferhofer (une bière au pamplemousse très rafraîchissante!), le film/documentaire au pavillon de la Chine (dans lequel on ne faisait pas mention des événements de la Place Tian'Anmen, bien sûr...) et où Sophie s'est procuré un éventail, la baguette pomme-Brie au resto en France et depuis mon retour, je suis accro aux thés glacés Twinings achetés en Angleterre.

C'est sans oublier les orages et le déversement de pluie qui nous a cloîtré presqu'une heure au Outpost africain.

La suite bientôt!


21 juillet 2014

Disney World 2014: 10 choses cool à propos de notre voyage

Nous revenons d'un séjour de neuf jours/huit nuits à Disney World. Notre deuxième, puisque notre famille y avait séjourné en 2012.



Je passais, hier, la réflexion suivante à mon conjoint: «Il me semble que j'en reviens moins fatiguée qu'il y a deux ans.» Si le voyage précédent avait été organisé et adapté à notre famille, celui-ci l'a peut-être été davantage.

1- Planifier!

Nous avons pris la décision de retourner à Disney en octobre 2013.  En décembre, nos billets d'avion et notre resort étaient réservés. Pendant les grosses tempêtes de neige du début de janvier, je réservais, jour après jour, nos restaurants éligibles au plan de repas Disney. Même chose pour les manèges, réservés à coups de trois par jour en mai. Cela n'enlève pas la magie et enlève beaucoup de stress et de frustration, croyez-moi.

2- Gérer la nourriture

Avec le plan repas que nous avions choisi, chaque personne avait droit à une collation, un repas léger ainsi qu'un repas avec service par nuitée.  Nos enfants étant de petits mangeurs, nous pouvions choisir un repas qu'ils partageaient. Cela nous a permis souvent de prendre deux repas légers par jour. Pour les collations, François a raffolé des biscuits, j'ai savouré mon smoothie alors qu'on ressentait plus de 40 degrés à l'ombre et Philippe et Sophie ont dégusté des friandises glacées.

3- Les files d'attente revues et améliorées

Cette année, nous avons pu avoir un répit de longues files avec la carte »Disability Access Service» offerte aux personnes ayant des limitations à attendre sans que cela ne devienne trop pénible.  Les critères ont été resserrés, mais notre fils, atteint du syndrôme Gilles de la Tourette, était éligible à ce programme. Cela a fait toute la différence pour notre famille.

4- Connaître et anticiper la «foule Disney»

C'est la première fois que je réservais des FastPass+ pour un séjour.  J'ai réservé, la plupart du temps, des manèges qui ont normalement de longues files, plutôt en milieu de journée/début d'après-midi puisque le matin, nous attendions rarement plus de 20 minutes pour une attraction.  De plus, pendant les parades, les manèges se désertaient également.

J'ai découvert cette année qu'il fallait s'y prendre de bonne heure pour entrer dans un parc quand il y avait des «Extra Magic Hours».  Nous avons vu un autobus plein passer son tour devant notre arrêt! J'ai également vu des familles attristées de ne pas entrer dans un parc aquatique en début d'après-midi car celui-ci avait déjà atteint sa capacité maximale.  Cette année encore, j'ai trouvé qu'il y avait effectivement foule durant l'été, mais on ne se sentait pas écrasés ni coincés.

5- Y aller, en revenir

Avec le Club Enfants d'Air Transat, nous avons pu profiter d'un embarquement prioritaire pour notre vol de retour. Avoir le temps de s'installer et de s'habituer à cet environnement, cela est très aidant.

De plus, en faisant notre pré-embarquement en ligne, nous avons pu éviter les longues files lorsque nous avons remis nos valises.

Au retour, nous appréhendions la longue file (et le chaos!) de la sécurité de la TSA américaine. Eh non! Un gentil officier nous a fait passer par une file particulière, où nous avons pu passer très rapidement et sauver certainement une trentaine de minutes.

6- Les souvenirs Disney

L'été coïncide avec les anniversaires de mes enfants, il était donc convenu que leurs cadeaux seraient achetés à Disney. Ils ont su éviter les «gugusses», j'ai trouvé qu'ils sélectionnaient des items qui allaient bien avec leurs goûts. Petite faiblesse des parents, on n'a pas su appliquer notre règle anti-peluche: Stitch et Pluto sont revenus avec nous...

7- Être branchée, un choix payant!

Contrairement à il y a deux ans, le wifi a été fiable et très efficace, tant à notre resort que dans les parcs. L'application de Disney a été incontournable pour trouver rapidement des toilettes, connaître les files d'attente et avoir un aide-mémoire de nos réservations.  Même sans notre forfait de données, nous avons eu l'impression de rester connectés tout le long du voyage.

8- Les photos

Bilan de nos huit journées: quelques photos avec une caméra conventionnelle, plusieurs prises avec le service (payant) Memory Maker et la majorité avec nos téléphones. Je suis à rapatrier, synchroniser et fusionner ensemble les fichiers. Si la tendance se maintient, je créerai un livre-photos avec les plus belles.

9- Se reposer aussi!

En général, nous terminions nos journées au parc en fin d'après-midi.  Avec un climat caniculaire, des enfants présentant des difficultés avec la nouveauté et l'anxiété, on ne voulait pas en arriver au niveau de l'épuisement. On s'accordait également des pauses climatisées entre deux manèges extérieurs.

10- Écouter, respecter

Chaque personne dans la famille avait ses choix coups de coeur.  Il a fallu être à l'écoute, pour que tous puissent avoir un mot à dire lors du choix des manèges. Et en tant que parents, il faut aussi se rappeler que c'est avant tout pour nos enfants qu'on y est. (Parce que j'ai vu une mère quasiment chicaner sa fille car elle était trop petite pour faire Space Mountain. Ouais, c'était pas fort.)